Prévoir les réponses aux traitements par inhibiteurs de points de contrôle immunitaire et améliorer la stratification des patients
grâce à la surveillance des MDSC

Pour une meilleure compréhension de la réponse cellulaire à votre inhibiteur de points de contrôle immunitaire

Le traitement du cancer a été révolutionné par le développement des immunothérapies, notamment les inhibiteurs de la PD-1/PD-L1 et autres inhibiteurs de points de contrôle immunitaire. Toutefois, les taux de réponse ont été variables et de meilleurs taux ont été observés chez les patients présentant des niveaux plus faibles de MDSC (Liu Y et coll. Cancer Immunol Immunother 2018;67:1181-95). Les patients présentant un taux élevé de MDSC peuvent bénéficier de médicaments supplémentaires et de nombreuses combinaisons thérapeutiques sont actuellement en développement clinique. On pense que certaines de ces combinaisons fonctionnent en inhibant les MDSC et en créant ainsi un environnement permissif pour les cellules T activées.

MDSC-FR

Accélérez le développement de votre médicament grâce à la bonne approche en matière de tests et d'analyse des données

La cytométrie en flux offre une vue inégalée de la réponse immunitaire cellulaire au cancer, en mesurant les cellules immunitaires périphériques clés. Les tests MDSC de CellCarta peuvent améliorer la prédiction de la réponse immunitaire aux inhibiteurs de points de contrôle immunitaire.

  • Cyto-Chex® BCT pour la collecte de sang total afin d’améliorer l’intégrité de l’échantillon et d’assurer une mesure optimale des MDSC
  • Panels de marqueurs conçus spécifiquement pour mesurer la fréquence des MDSC monocytiques et/ou granulocytiques du sang
  • Le nombre absolu de cellules peut être signalé grâce à l’utilisation de BioLegend® Precision Count BeadsTM
  • icScoreTM – Un algorithme breveté sous licence du Memorial Sloan Kettering Cancer Center, pour une définition (« gating ») fiable et non biaisée des cellules positives pour HLA-DR

Nos tests MDSC dans la littérature scientifique

  • Wan D et coll. Sequential depletion of myeloid-derived suppressor cells and tumor cells with a dual-pH-sensitive conjugated micelle system for cancer chemoimmunotherapy. J Control Release 2020;317:43-56. Publication
  • Callahan MK et coll. Nivolumab plus ipilimumab in patients with advanced melanoma: updated survival, response, and safety data in a phase I dose-escalation study. J Clin Oncol 2018;36(4):391-398. Publication
  • De Henau O et coll. Overcoming resistance to checkpoint blockade therapy by targeting PI3Kγ in myeloid cells. Nature 2016;539:443-447. Publication
  • Kitano S et coll. Computational algorithm-driven evaluation of monocytic myeloid-derived suppressor cell frequency for prediction of clinical outcomes. Cancer Immunol Res 2014;2(8):812–21. Publication
  • Wolchok JD et coll. Nivolumab plus ipilimumab in advanced melanoma. NEJM 2013;369(2):122-33. Publication